Quelle est l’orientation des pratiques holistiques de printemps  ?

L'énergie primordiale doit s'équilibrer entre deux pôles : notre part animale et divine.

Le printemps anime un chaos germinatif dont l’énergie doit se structurer pour manifester les projets forts de l’année, au lieu de se gaspiller en excès, par exemple dans le divertissement et la sexualité. Comme au jardin, les pratiques visent d’abord un nettoyage propice à une nouvelle croissance en soi et à l’extérieur. Cette poussée rapide doit être équilibrée par la lenteur et le recentrage, parce que le printemps s’accompagne d’un barattage très fort des énergies, dans le corps éthérique. Au plan subtil, il a pour but de stimuler la circulation dans les différents corps, après la phase d’inertie et de destruction hivernale. 

Structurer la germination printanière

Le printemps est poussé par l'énergie de germination et de construction.

Au printemps, le but est de canaliser notre force vitale et de la structurer en soi, grâce à des pratiques holistiques. Cette harmonisation accompagne un nouveau cycle d’évolution et de construction, à tous les plans et dans les différents domaines de vie d’une personne. Par exemple elle facilite l’actualisation d’un projet de vie.

La qualité dominante de l’énergie printanière est « masculine ». Cette énergie d’extériorisation appelée Rajas en Sanskrit signifie « mouvement vers l’extérieur ».  Ce mouvement s’exprime à travers les différents corps physique et subtils, reliés par le corps éthérique. Il constitue l’interface des différents plans d’une personne, de dense à causal. Pour cette raison, il est particulièrement puissant d’équilibrer les énergies de mouvement et d’inertie depuis le corps énergétique, par des pratiques de Yoga et des soins holistiques régulateurs. 

L'organisation d'un nouvel ordre en soi demande d'ouvrir de l'espace. 

C’est dans un état d’expansion énergétique où s’inscrit la conscience globale que l’on se pilote efficacement. Cet état demande de ralentir, se poser et s’intérioriser, régulièrement. Selon la constitution et le terrain d’une personne, le mouvement printanier peut être très déstabilisant au plan physiologique, émotionnel et psychique, en faisant remonter l’énergie des profondeurs et de l’inconscient. Elle peut être déracinante en activant l’oscillation du mental, surtout si une personne est encore chargée d’un vécu passé non-intégré. C’est aussi le moment où les toxines des tissus et les émotions non digérés ressortent des corps. Des pratiques corporelles et des rituels hygiénistes purifiants accompagnent précisément cette exultation printanière. 

Pâques, la fête cosmique propice à la fécondité et au renouveau.

Pâques est un moment cosmique particulièrement unifiant, fécondant et apaisant. 

Conscientiser ce passage apporte vraiment un gain de fécondité. Pâques est une fête mobile en raison de son indexation sur la révolution de la terre et du cycle lunaire, de nouvelle lune à pleine lune. La date du dimanche de Pâques suit la première pleine lune du printemps calendaire. Au plan astronomique, les 3 astres sont parfaitement alignés dans un même plan d’écliptique. Au plan vibratoire, les deux astres solaire et lunaire se rencontrent en face à face pour féconder la terre d’une énergie de paix et de renouveau. En résonnant fortement dans la psyché, cette rencontre énergétique et symbolique du masculin et du féminin est fécondante et unifiante dans l’humain. Cet effet de résonance s’active en travaillant au préalable sur les différentes polarités. 

Des pratiques holistiques d’équilibrage lunaire et solaire créent une « empreinte » dans le corps énergétique qui facilite l’intégration psychique. 

La lune est reliée au plan inconscient de l'individu et de notre collectif humain

En éclairant la lune de Pâques, l’énergie solaire donne une nouvelle impulsion forte depuis l’inconscient pour stimuler et faire remonter l’énergie psychique. De l’information se libère à ce moment là et devenient motrice d’un nouveau mouvement en soi. Grâce à la pratique du Sankalpa, une intention de fécondité peut être déposée dans le subconscient, dans le but de révéler la naissance d’une forme énergétique qui soutiendra ensuite la germination d’un projet nouveau. 

par Laurence CLEMENS – Fondatrice de Sankalpa Ressourcement et Thérapeute Holistique.