Accompagner les énergies du printemps

Que faire de l'énergie fulgurante du printemps, après l'inertie de l'hiver ?

Dans cet article, nous allons aborder la première harmonisation de saison et voir comment l’approche holistique sert à accompagner une personne à structurer efficacement son énergie.  Au printemps le contexte énergétique est très intense et agité. L’objectif est donc de canaliser et structurer l’énergie dans un sens, à la fois révélateur et fécondant. En se recentrant dans cet axe, elle devient beaucoup plus créatrice dans tous les domaines de la vie courante. L’approche holistique cherche aussi à nourrir les différents plans de l’Être en vibrations et nourritures terrestres de saison qui sont équilibrantes. Chaque début de cycle est marqué par un événement cosmique avec qui il est précieux de se relier dans le but de se synchroniser à l’ambiance vibratoire du moment. Cela permet de vivre la saison avec plus de conscience et ensuite de mieux se piloter pour profiter pleinement de son apport, dans la vie courante.

De l'impulsion Yang intérieure, naît le mouvement printanier. 

Ce principe universel s’applique à tout système vivant et à tous les règnes, minéral, végétal, animal et humain. Il initie un nouveau cycle de construction et de maturation.  L’inertie signifie l’inversion du sens de l’énergie et sa rétraction vers l’intérieur dans une destruction de l’ancien, en hiver. Le mouvement de renouveau du printemps signifie l’expansion d’énergie vers l’extérieur, dans la construction du nouveau. La transition entre la fin de l’hiver et le printemps peut être ressentie de façon soudaine, voir brutale. Ces deux mouvements élémentaires se synchronisent avec fluidité et douceur, grâce aux pratiques et aux soins holistiques

Quel est l'effet majeur de l'équinoxe de printemps ? 

Dans le système géocentrique, lorsque le plan d’écliptique du soleil coupe le plan de l’équateur terrestre, il devient « ascendant » à partir de l’équinoxe de printemps. On peut déjà pré sentir les prémices de cette montée d’énergie solaire sur la terre et en soi, dès le mois de février. (Le 7 février correspondant au début du printemps astronomique – le printemps calendaire démarre seulement le 20 mars ). 

Au plan subtil, l’ascension du soleil fait remonter intensément l’énergie tellurique, orientée vers une nouvelle croissance harmonieuse de la nature. Nous observons avec nos yeux combien le printemps pousse fort en déploiements vertigineux du végétal ainsi que dans le comportement animal. A partir de l’équinoxe, cette ascension influence puissamment tout le vivant, comme le mouvement de sève des végétaux et l’activation de la reproduction chez les animaux. 

Comme dans la nature, notre part animale est particulièrement activée en raison de la puissante remontée énergétique. Au plan subtil, nous portons l’arbre de vie qui s’enracine et dont les bourgeons se réveillent, fleurissent et croissent au printemps pour porter et maturer des fruits, en été. 

par Laurence CLEMENS – Fondatrice de Sankalpa Ressourcement et Thérapeute Holistique.